Au-delà du miroir…

Fermez les yeux juste le temps d’imaginer une grosse part de tarte aux fraises…

Certaines vont l’imaginer dans une belle assiette avec un peu de chantilly, d’autres vont l’imaginer sur l’étalage de la pâtisserie perdue au milieu de toutes sortes de tartes, pour quelques unes elle sera bien brillante, pour d’autres saupoudrée de sucre glace…

Cette grosse part sera plus ou moins conséquente selon la gourmandise de chacune… Cette grosse part de tarte aux fraises imaginée sera totalement différente d’une personne à l’autre. Pourquoi ? Parce que l’image c’est la représentation visuelle voire mentale que l’on se fait de quelque chose ou quelqu’un. L’image est donc subjective : c’est moi qui me représente, qui me fait ma propre idée, mon propre point de vue sur une personne ou une chose.
Il existe plusieurs sortes d’image :
– l’image que l’on a de soi (comment je me vois, comment je me considère)
– l’image que les autres ont de moi (que pense t-on de moi, comment me trouve t-on ?)
– l’image que je voudrais refléter (mon idéal, à qui je voudrais ressembler, qui je voudrais être)
L’image de soi peut être complètement faussée par notre ressenti, une blessure de l’enfance, un patron trop exigeant, un complexe démesuré, des copines moqueuses, un jugement hâtif, la quête incessante du perfectionnisme…L’image que les autres ont de nous est souvent plus douce, plus indulgente. Mais elle peut parfois être embellie ou au contraire très dure. Quant à l’image que l’on voudrait refléter, elle n’existe pas, il s’agit d’une représentation mentale, c’est notre imaginaire.
Tout cela peut engendrer de la souffrance, un manque de confiance en soi, un repli sur soi même, des difficultés relationnelles, une constante insatisfaction…

Stoooooooop !!!!!

Il est temps de parler de la plus belle image qui existe : celle que Dieu a de nous.
Dieu a créé l’homme à son image !!! Dieu a créé l’homme à son image !!! (Genèse 1v26) Non ce n’est pas une faute de frappe, je l’ai volontairement écrit plusieurs fois car c’est important de se souvenir de la valeur que l’on a pour Dieu, de l’image que Dieu a de nous. Il ne nous voit pas comme nous nous voyons ou comme les autres nous voit. Quand Il nous regarde, Il voit une créature merveilleuse (Psaumes 139 v 14) Alors si un matin, le reflet du miroir n’est pas au beau fixe, pense à la façon dont Dieu te voit.

Si au lycée, tes copines se sont « gentiment ou pas » moqué de toi, souviens toi que Dieu t’a créée à son image.
Si des paroles entendues dans ton enfance te font encore mal aujourd’hui déclare : « Je suis une créature merveilleuse créée à l’image de Dieu »

Carine Estelle