Au secours j’ai péché …

je me noieC’est aux chefs des prêtres que Judas confessa qu’il avait péché en livrant Jésus, un homme juste. (Matt 27 : 3- 5). Il fut pris de remords et alla se confesser.

Malheureusement, ce n’est ni la religion, ni ses dirigeants qui purent le libérer de son fardeau et le soulager. Certes, auprès de Jésus il aurait pu trouver amour, grâce, pardon et restauration. Pourtant, il décida de prendre lui-même les choses en main pour se soulager. Le péché sème un remord intérieur. Il cause une angoisse bien cachée au fond de l’âme. Combien d’entre nous essayons de soulager par nous-mêmes ou par d’autres ressources les effets du péché dans notre vie ? Il n’y a qu’un seul remède, c’est d’admettre, de confesser et d’appeler au secours notre Dieu afin qu’il nous pardonne et nous change. L’intention de Dieu lorsqu’il nous pardonne est non seulement de nous soulager mais surtout de nous transformer, voilà la puissance de son amour dans notre vie. Il nous faut faire une chose : nous abandonner à Lui et recevoir sa grâce. Rien ne peut nous séparer de son amour. C’est sa parole même qui le déclare ! Ce verset va vraiment dans les deux sens. Nous pouvons comprendre aussi que rien ne peut faire entrave à son amour. Malgré nos fautes, il nous chérit. Rien ne peut l’empêcher d’éprouver ces vifs sentiments pour nous. Aucun péché, erreur, circonstance ou situation si sombre soit-elle, ne justifie un plan de suicide.

Jésus est vivant, son sacrifice à la croix est toujours efficace et actuel plus que jamais. Voici ses promesses de pardon pour vous :

Si tu gardais le souvenir des fautes, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ? Mais le pardon se trouve auprès de toi. Psaume 130 : 3-4Année 2014 010

Comme un père a compassion de ses fils, l’Éternel a compassion de ceux qui le craignent car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière. Psaume 103 : 13-14

Qu’il retourne à L’Éternel qui aura compassion de lui, à notre Dieu qui pardonne abondamment. Ezéchiel 55 :7

Voici mon amertume elle-même s’est changée en paix. Toi-même as pris plaisir à retirer mon âme du gouffre du néant car tu as jeté derrière ton dos tous mes péchés. Esaïe 38 :17

Quelle compassion et quel amour immense. Il nous dit qu’il pardonne abondamment, ce qui signifie supérieur au nécessaire. La mesure de son pardon excède la mesure de notre péché. Il n’y a pas d’autre cœur sur Terre où trouver autant de miséricorde. Il est le seul qui peut changer votre amertume en paix. Quel Dieu et père fidèle nous avons. Qui serait prêt à prendre plaisir à laver et retirer toute souillure, saleté puante et nauséabonde à qui que ce soit ? Pourtant sa parole nous déclare qu’Il prend plaisir à faire ainsi, à se débarrasser non seulement de ce qui vous a détruit mais surtout ce qui l’a peiné et blessé Lui. C’est derrière son dos qu’il jette vos péchés, donc pourquoi regarder en arrière ? Faite comme Lui, regardez en avant. Prenez la main de celui qui tient l’univers dans sa main. Il est celui qui s’occupe de tout l’univers et pourtant Il est aussi celui qui a du temps pour être avec vous.

Lui seul peut vous libérer. Acceptez son pardon et le nouveau départ qu’Il y a en Lui et avec Lui. Aujourd’hui par la foi, que ce jour soit un tournant dans votre vie. Bon départ !

Justine Robichaud

Bon départ