Dans ma souffrance, Dieu était là.

Temoignage Lucytémoignage Lucy

Je suis heureuse de pouvoir partager avec vous ce que le Seigneur, dans Son grand Amour, vient de réaliser dans ma vie.

Certains d’entre vous, êtes au courant, que je souffre depuis quelques années d’une maladie rare appelée fibromyalgie, associée à des problèmes de la colonne vertébrale existants bien auparavant. Je viens de passer 4 années très éprouvantes où mon corps, mon être tout entier, extérieur et intérieur a subi les ravages de cette maladie invalidante.

Je ne vais pas en énumérer tous les méfaits. Comme cette maladie a été découverte assez récemment en France, il n’y a pas encore de traitement adapté, sinon des anti-épileptiques censés tentés d’apaiser la partie défaillante du cerveau qui commande la douleur.

J’ai fait 2 essais qui n’ont fait qu’empirer mon état et ne supporte plus aucun médicament habituel : anti-inflammatoires, cortisone, morphine que je prenais auparavant pour calmer les douleurs du dos.

Aussi, j’ai décidé de tout arrêter et tout remettre dans les mains de mon Médecin Divin, mon Créateur, LUI qui a formé mon corps et seul en connaît tous les secrets et de m’attendre à Lui. J’étais suivie également par une kiné-ostéopathe qui s’était formée à une nouvelle technique de soins spécifiques à cette maladie.

Au bout de quelques mois, je commençais à ressentir quelques apaisements, mais suite à des problèmes avec l’hôpital où elle exerçait, elle est partie et a laissé ses patients. Là encore, j’ai tout remis dans les mains de DIEU en Lui disant que je ne pouvais compter que sur Sa grâce pour me soulager et me guérir si c’était Sa volonté.

Je fais partie d’une église évangélique où tout le monde a prié, intercédé pour moi et la plupart de mes ami(e)s ici ou sur FB l’ont fait aussi.

Le combat a été très dur, il y a eu des moments de découragement, où comme le prophète Elie, je demandais à DIEU de me prendre, il y a eu aussi des moments, au coeur même de la tourmente, où le Seigneur m’a apporté des joies, comme il y a tout juste 1 an, où mon papa en train de s’éteindre à l’hôpital à cause du cancer, a retrouvé soudainement la mémoire qu’il avait perdue depuis de nombreuses années à cause de l’Alzheimer et a pu ainsi, 7 jours avant son départ le 31.7.2010, entendre la Parole de DIEU, recevoir et accepter JESUS dans son coeur.

Il est parti dans la paix et sauvé ,rejoindre sa maman auprès du Seigneur, la 1ère chrétienne de notre famille.

Et des bienfaits ainsi, le Seigneur m’en a apporté plein pour m’encourager et m’aider à supporter tous les aléas de cette maladie qui m’isolait beaucoup chez moi, toute seule.

Pendant tout ce temps, IL m’a appris à dépendre de LUI, de Sa Parole, la patience, la persévérance, le don de soi…

771341-assistante-sociale-dans-l-ame

 

 

 

 

Depuis le début du printemps, j’ai senti ma santé s’améliorer : le sommeil revenir petit à petit, les maux de tête disparaître, même en période de vent où j’avais des migraines affreuses, mes jambes redevenir solides et toutes les douleurs quitter progressivement mon corps, reprise de poids…. et mardi 5 juillet, lors de notre réunion de prière à l’église, j’ai pu proclamer : le Seigneur m’a délivré de la fibromyalgie !

Gloire à DIEU qui m’avait fait la promesse, à maintes reprises et de diverses façons, que ma guérison physique suivrait ma guérison intérieure !

Effectivement, à la suite d’une enfance où j’ai subi abandon et maltraitance, la dépression s’était installée dans mon âme, avec tout ce qu’elle entraine de mal-être, de désirs de disparaître de cette vie (avec passages à l’acte d’où le Seigneur me sauvait chaque fois)… J’en ai été délivré à 40 ans quand j’ai donné mon coeur à JESUS.

Cependant, je continuais, bien que je ne sois plus dépressive, à trainer ces blessures comme un boulet, jusqu’au jour où un Pasteur missionnaire de passage dans notre église m’a imposé les mains pour cela et où j’ai ressenti que DIEU mettait Sa marque sur moi et me disait que je n’appartenais plus à mon passé, mais à LUI.

Cela a été un moment particulièrement intense et petit à petit tout est parti, DIEU a tout cicatrisé avec délicatesse et tendresse et IL a pris toute la place qui LUI revenait.

Que Son nom soit loué à jamais ! Donc, je ne doutais plus que ma guérison physique viendrait aussi, mais ne savais pas quand et refusais de m’inquiéter du lendemain en me disant qu’à chaque jour suffit sa peine et dès que j’ouvrais les yeux, après avoir remercié DIEU pour le cadeau de ce nouveau jour, je répétais mon verset préféré :

JE PEUX TOUT EN JESUS QUI ME REND FORTE (Philippiens 4.13) et DIEU a pourvu ainsi à mes petits besoins de chaque jour…

IL m’a appris à vraiment dépendre de LUI pour toutes choses, à LE rechercher et à LE trouver au travers de SA Parole qui contient tout ce dont nous avons besoin pour connaître Ses voies et surtout pour obéir et mettre en pratique ce qu’IL nous y enseigne.

IL bénit vraiment ceux qui LE recherchent avec droiture et sincérité de coeur et se révèle à nous. C’est un Dieu qui nous aime d’un amour inconditionnel et c’est aussi un Dieu jaloux qui veut que nous Lui soyons entièrement soumis.

Si nous sommes ainsi, nous ne pouvons que voir les écluses des cieux s’ouvrir et Ses bénédictions descendre sur nous et sur ceux qui nous entourent.

Que ce Dieu si grand, si merveilleux, si plein de bonté et d’Amour vous bénisse en retour, des prières que vous Lui avez adressées pour moi !

Qu’IL vous bénisse tous, vous qui recherchez Sa face et marchez dans l’empreinte des pas de JESUS !

Que Son nom soit loué, adoré et glorifié comme IL en est tellement digne !

Lucy ( Témoignage transmis par Eveline Simonet )