Du repos ?!! D’accord, j’accepte !

Le jour où le médecin me dit : il faut vous reposer !!! J’ai peur de ne pas comprendre… ou plutôt si je comprends très bien. Il me faut du REPOS ! Oui mais le problème c’est que je ne connais pas ce mot, il ne fait pas partie de mon vocabulaire… Comment pourrais-je me reposer ? Je suis une femme, une épouse et une maman, ce n’est pas possible, je n’ai pas le droit au repos… Enfin ça c’est ce que je croyais parce qu’en fait le repos ça se décide et ça s’apprend.

On le sait toutes, le repos est nécessaire voire salutaire parfois, mais combien d’entre nous se repose réellement ?On trouve des tas d’excuses : notre travail, les courses, le ménage, le repassage, le repas bon et équilibré, les allers venues pour les activités des enfants, le gâteau super bon et super beau pour l’anniversaire à l’école…

Sauf que si je ne m’arrête pas un peu pour souffler et surtout à temps, je vais devoir m’arrêter longtemps car je ne pourrais plus suivre la cadence avec la même énergie.

Prenons l’exemple des piles rechargeables si vous les rechargez très peu, elles ne dureront pas longtemps. Si vous attendez la fin de la charge avant de les utiliser, elles fonctionneront davantage. C’est pareil pour nous !

On entend souvent : « dans la vie il y a la théorie et la pratique », cela se vérifie pour le repos…

La théorie c’est qu’on sait toutes que le repos est extrêmement important. Dieu lui même s’est reposé le 7ème jour de la création (Genèse 2 v 2, 3 : Dieu acheva au 7ème jour son œuvre, qu’il avait faite et Il se reposa au 7ème jour de toute son œuvre qu’Il avait faite. Dieu bénit le 7ème jour et Il le sanctifia, parce qu’en ce jour Il se reposa de toute son œuvre qu’Il avait créée en la faisant.) Jésus, Lui même se mettait souvent à l’écart pour se ressourcer, Il invitait ses disciples à se reposer.

Maintenant voici la pratique : on ne se repose pas, parce que bien souvent, on croit qu’on est la seule à pouvoir tout gérer et que si on ne le fait pas, personne ne le fera à notre place. Et en plus, on veut que tout soit parfait !

Mais on se trompe. Il suffit parfois de quelques réajustements pour pouvoir s’octroyer un petit moment de repos.

Par exemple :

– si la chemise que vous voulez porter aujourd’hui n’est pas repassée, tant pis, choisissez une autre tenue ;

– si ce soir au lieu de servir des légumes frais à votre enfant, exceptionnellement il mange une pizza surgelée (cuite au four quand même un minimum) il ne sera pas malheureux, bien au contraire ;

– s’il y a un peu de poussière sur les meubles pendant quelques jours tant pis, de toute façon si vous l’enlevez elle reviendra aussitôt, autant la laisser un peu tranquille elle aussi ;

– si au lieu de vouloir tout faire toute seule, vous demandiez un peu d’aide à votre mari ou une amie, ils se réjouiront certainement de vous aider…

L’objectif du repos c’est de recevoir pour ensuite pouvoir donner, de se ressourcer pour pouvoir aider, de recharger les batteries pour être encore plus efficace après.Le repos est indispensable que l’on soit malade ou en bonne santé. Car c’est justement en ayant du repos lorsqu’on est en pleine forme qu’on maintiendra cette forme et qu’on gardera cette énergie. Ne pas attendre l’épuisement est la 1ère règle à appliquer en matière de repos, Dieu est notre exemple. Qui mieux que Lui pour nous conseiller ? Il nous invite au repos alors appliquons le avec sagesse car Il sait que c’est bon pour nous. Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés et Je vous donnerai du repos (Matthieu 11v28).

Carine Estelle