Je fais silence…

Je fais silence….

Quand je me pose des questions
auxquelles je n’ai aucunes solutions
Je me mets à l’écoute de mon Dieu.
Mon cœur se doit d’être ouvert au Roi des Cieux.

Il me répond à travers un enfant,
un ami dans la prière, à l’écoute d’un chant.
Il veut m’aider, me guider, me prend la main
il veut me montrer le chemin,

Mais, mes oreilles sont lentes à comprendre
Et mon cœur n’est pas toujours prêt à entendre
Quand ma peine est trop grande, le moral en rade
Et que mon cœur bat la chamade

Je fais silence.

Mon Dieu est là, toujours présent
Il trouvera les mots ou l’événement
Pour me consoler et me donner la force en son temps.
Il veut mon bonheur assurément

IL me veux prospère
Je le laisse me bercer dans son amour de Père.
Mais, il est parfois difficile de s’ouvrir
l’orgueil est la empêchant de le laisser agir

Quand je me sens seule dans la tempête
que j’ai l’impression que le ciel va me tomber sur la tête,
Je suis si sourde à son Aptitude
que je n’entends que ma solitude.

Mais lui il frappe plus fort à la porte de mon cœur.
Il m’ouvre l’Esprit tout en douceur
me redonne une espérance
me secoue afin que je prenne conscience….

du grand privilège d’être son enfant.

Malika