La gestion des conflits.

woman-591576_1280Nous avons l’assurance que cette pensée sur « La Gestion des conflits dans l’église » ne concerne pas les chrétiens, car nous savons tous et toutes qu’en tant que chrétiens nous n’avons jamais aucun conflit, et encore moins dans l’église, car nous sommes tous et toutes parvenus à la stature parfaite de Christ ! Mais sait-on jamais, nous postons quand même cette pensée, juste au cas où … Nous plaisantons bien sur ! Tout être humain, même chrétien, gère et/ou génère des conflits !

La parole nous parle avec vérité des conflits entre être humains (voyez les différentes guerres) que ce soit, dans le peuple de Dieu (conflit entre les tribus d’Israël), entre servantes de Dieu (Evodie et Syntyche, c’est qui celles là ? Philippiens 4 : 2-3), entre serviteur de Dieu (dispute des disciples), et même entre apôtres choisis par Dieu (Paul et Barnabas, Actes 15:36 – 18: 20).

Nous ne devons pas nous voiler la face la-dessus, mais au contraire, en tant que chrétiens nous devons nous examiner NOUS-MÊME, afin de discerner ce qui nous amorce dans ces conflits et comment les gérer.  » D’où viennent les conflits et les querelles entre (nous) ? N’est ce pas des désirs égoïstes qui combattent sans cesse en nous ? » Jacques 4:1.

L’Apôtre Paul nous écrit sous l’inspiration de Dieu : « S’il est possible, autant que cela dépende de vous, soyez en paix avec tous les hommes ! » Romain 12:18. Mais dans ce cas, Paul que c’est il passé avec Barnabas ?

Paul nous fait part de son expérience douloureuse et désastreuse du conflit, (en effet un conflit est toujours douloureux et générateur de stress), afin de nous mettre en garde et de nous alerter sur ce qui est réellement important : la paix .

Nous aussi, nous connaissons toutes ce verset, mais bien souvent nous l’utilisons comme excuse pour arrêter nos efforts pour conserver la paix. En effet le verset commence par « s’il est possible, autant que cela dépend de vous« . Ce qui dans notre bouche veut dire : « bon là j’arrête de rechercher la paix, j’ai tout fait, mais si elle veut la guerre elle l’aura« ! oui,oui mesdames soyons honnêtes, et faisons tomber les masques l’espace d’un instant.

En agissant ainsi nous tordons le sens des écritures en nous concentrant sur une partie du verset. Car le désir de Dieu pour nous est que nous « soyons tous en paix les uns avec les autres »Avoir raison ne devrait jamais avoir plus de valeur à nos yeux que le cœur, l’âme ou la paix de notre prochain.

La paix est un élément du fruit de l’esprit (Galate 5:22) ! Dieu a fait sa demeure en nous, de sorte que nous sommes le temple du Saint Esprit, de ce fait nous devons agir selon l’Esprit qui vit en nous et oublier les œuvres mortes de la chair, dont nos convoitises égoïstes en font parties.

La paix de Dieu est un don acquis par grâce et Dieu nous demande de veiller et de garder jusqu’au bout ce que nous avons reçu, .  « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne donne pas comme le monde donne. que votre cœur ne se trouble pas et ne s’alarme pas » Jean 14:27. Nous devons chérir et préserver la paix en mettant tous nos efforts pour conserver l’unité du corps de Christ !

Comment ? En nous combattant nous même dans nos pensées infructueuses, nos propres convoitises, notre orgueil, nos passions qui luttent dans nos cœurs, et en regardant les autres comme au-dessus de nous au lieu de les combattre, eux. En nous aimant les uns les autres comme Christ nous a aimé ! amourhome

Réalisons, que la seule vie sur laquelle je puisse agir, c’est la mienne en acceptant de me soumettre à Dieu ! C’est ça et seulement ça le bon combat qui garde notre foi ferme!

« SONDE-MOI, ô Dieu, et connais MON cœur ! ÉPROUVE-MOI, et connais MES pensées ! Regarde si JE SUIS sur une mauvaise voie et CONDUIS-MOI dans la voie de l’Éternité ! » Psaume 139:23-24

Soyez bénies !

M.P