LARMES DE FEMMES

larmes de femmes

Combien de larmes contiennent  les yeux d’une femme ? Ont-elles une valeur ou sont-elles seulement un liquide salé qui coule sur nos joues quand nous sommes submergées par une grande émotion ? …

Pour moi c’est impossible de savoir la quantité que l’Eternel a mis à ma disposition, mais ce que je peux vous dire c’est que la mesure est à la hauteur de la générosité de notre Dieu.


Ma mère m’a raconté que quand je suis venue au monde, je n’ai pas eu besoin de la classique fessée du docteur pour exprimer la vie qui était en moi, je pleurais déjà, pas avec des larmes mais je m’entrainais pour le restant de ma vie.J’ai grandi, et je sais que je pleurais souvent dans la solitude, cachée pour ne pas montrer aux autres ma faiblesse, puisque j’étais fille unique avec un père complètement absent dans ma vie. 
Petite fille innocente tombée dans les mains des adultes ignobles, j’ai appris aussi a pleurer sans rien dire car qui aurait pu croire ? Car j’étais différente, une fillette sans papa.
A 10 ans, j’ai rencontré mon père, et j’ai cru qu’à partir de ce moment mes larmes allaient s’arrêter, car je devenais une fille comme les autres, mais… rien n’est comme on rêve. 
Des larmes nous  en versons tout le long de nos vies.


L’Eternel a voulu nous donner un arc en ciel dans nos cœurs en nous donnant les larmes de joie, car il savait a l’avance que nous aurions une grande mesure des larmes de souffrance, de tristesse, de malheur, pendant  la marche dans cette vie terrestre.
Larmes de joie, qui surgissent dans un seconde, sans crier gare ! Elles sont la coulant sur nos joues, le jour de la naissance de nos enfants, de la surprise qui nous avaient préparé nos amis, du cadeau inattendu, de la promotion que nous souhaitions depuis longtemps, de la réussite au concours…
Larmes qui ne font pas de mal, mais qui arrosent des moments que nous allons chérir, tout le reste de nos vies.
« Compte les bienfaits de Dieu, mets- les tous devant ton cœur  tu verras en les comptant combien leur nombre est grand »
Est-ce que les larmes que nous avons versé à cause des circonstances tragiques dans nos vies ont une valeur ?
Combien des larmes à cause des chamboulements dans nos vies …
Frappées par des compagnons que nous aimions et que nous voulions chérir malgré leur comportement. Nous avons pleuré !
Trompées et trahies, par celui en qui nous avions mis tout notre amour et notre confiance. Nous avons pleuré .Combien en pleurent encore aujourd’hui ?
Délaissées, car nous devons accepter le départ de notre conjoint et être mise à l’ écart car nous ne sommes plus fréquentables, nous sommes divorcées.

Nous avons pleuré ! Il y a des milliers de femmes qui pleurent encore et encore…

Abusées dans notre enfance car nous n’avions pas la force de résister aux assauts des adultes ignobles, mais pire encore, les guerres les conflits entre nations nous nous acquittons d’un nombre incroyable de viols parmi la population féminine
Nous avons pleuré ! Et pour certaines, elles continuent à pleurer…et a souffrir dans leur corps cette infamie…
Notre vie devient une  longue croisière dans les larmes que nous versons.
Quelle consolation nous pouvons avoir sur la terre ? Toutes les larmes que mes yeux ont versées sont-elles perdues ? A qui intéresse mon état ? Qui pleure avec moi et peut me consoler ?
On pourrait rester longtemps dans cette bulle sans sortie sans réponse, mais grâces soient rendues à Jésus Christ, car c’est Lui qui m’a fait comprendre que chacune de mes larmes avaient une valeur pour le Père Eternel.

C’est Jésus qui m’a montré combien il m’aimait, et qu’Il savait me consoler dans ces moments difficiles.
C’est Jésus qui est venu pour consoler les affligés, les malheureux, les délaissés ! Alors Il sait comment toucher nos cœurs et nous donner la paix et la délivrance de ces malheurs qui nous ont fait verser autant des larmes de désespoir…
Oui les Larmes d’une femme qui souffre ont une grande valeur pour notre Dieu.
Il les recueille, Il les inscrit dans son livre, pas une seule n’est perdue, car Il nous aime.

Psaume 56 :9)

Tu comptes les pas de ma vie errante ; Recueille mes larmes dans ton outre : Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre ?

emotion-556794_1280

Alors si tu veux trouver la paix, ne résiste pas à l’appel de ton Dieu, car en Lui tu trouveras le véritable consolateur, le seul qui reconnait la véritable valeur de tes larmes.

 

Père Éternel, je veux te glorifier par ma louange, Je veux élever ton nom Comme un étendard Car c’est toi mon Roi, mon maître, celui qui est toujours avec moi.

Merci car dans ton amour tu n’as oublie aucune de mes larmes.

Merci car tu connais la souffrance de toutes les femmes qui sont dans la détresse aujourd’hui.

Merci, car je sais que tu les entends, et que tu veux les délivrer, les consoler Merveilleux Jésus !

Aide nous à pouvoir apporter à celles qui sont dans la souffrance Les paroles qui viennent de toi, ta consolation

Merci mon Dieu ! Amen 

Auteur
Myriam MEDINA