Ne vous laissez pas chahuter par la vie !

children-593313_1280Sur cette terre qui nous accueille pour quelques années, nous rencontrons pas mal de problèmes.

Vous souvenez-vous de vos année à l’école primaire ?

Dans la cour de l’école, pendant les récréations il se trouvait toujours quelque garnement en culotte courte pour imposer sa loi aux autres, tirer les cheveux des filles, faire un croc-en-jambe à celui qui passait trop près de lui. Tout le monde le craignait !

Puis les années ont passé et les difficultés se sont accumulées, semblant toujours plus graves à mesure que vous grandissiez.
Maintenant ce sont d’autres « garnements » que vous craignez ! Jésus nous a avertis que nous ne pourrions pas les éviter, pas plus que les problèmes inhérents à la vie. Mais le choix de notre attitude face à ces difficultés nous appartient entièrement. Paul déclare sobrement :  » Nous sommes accablés de toute sorte de souffrances, mais non écrasés ; inquiets, mais non désespérés  persécutés, mais non abandonnés ; jetés à terre, mai non anéantis » (2 corinthiens 4.8-9). Remarquez les termes qu’il utilise : accablés, c’est à dire courbés sous le poids d’un fardeau, mas pas écrasés ; inquiets, c’est à dire au fond d’un cul-de-ac, mais avec quand même une issue de secours ; persécutés c’est à dire attaqués de toutes parts et de toutes les manières, mais accompagnés par Dieu ; jetés à terre, c’est à dire balayés par le vent de l’oppression, mais prêts à nous relever et à repartir au combat !

Toutes les difficultés qu’il traversait étaient le résultat de pressions extérieures. La force de Paul était en lui, et s’appelait Jésus christ.

A mesure que nous grandissons dans la foi,  notre faiblesse disparaît derrière la force de Jésus qui est Dieu Tout-Puissant. 

Ce qui auparavant nous effrayait semble de peu d’importance aujourd’hui. Et un jour nous pouvons nous écrier , avec Paul : « Je peux faire face à toutes les difficultés grâce au Christ qui m’en donne la force » (Philippiens 4.13).

Rejetez les pressions extérieures et concertez-vous sur votre force intérieure. Tout est affaire de choix et d’attitudes !

SPPA