Parce que chaque saison compte…

Avez-vous remarqué le charme des saisons : les bourgeons de fleurs qui éclosent au printemps, les cols des montagnes qui se recouvrent de neige en hiver, les sols qui se tapissent de feuilles rousses en automne, le sable chaud et le cliquetis des vagues en été…


Nous sommes ravies à chaque début de saison et enchantées de voir la nature changer. Pourtant, quand la saison commence à durer nous nous lassons. Marre d’avoir le pare-brise gelé le matin en hiver, marre de cette chaleur étouffante en été, marre d’avoir froid le matin et tellement chaud l’après-midi au printemps qu’on ne sait plus comment s’habiller, marre de voir les jours se raccourcirent en automne.

Il en est de même pour nos vies, nous avons des saisons différentes : le célibat, le temps des fiançailles, le mariage, le 1er enfant, peut-être plusieurs enfants, puis les enfants grandissent et quittent le cocon familial, la retraite, les vieux jours… Souvent nous avons du mal à apprécier pleinement la saison dans laquelle nous nous trouvons. Nous avons hâte de passer à l’étape suivante, hâte qu’un changement se produise.
Lorsqu’on est célibataire et qu’on voit les copines en couples, on les envie un peu. Lorsque l’on est jeune mariée, et que l’on voit des couples avec enfants on se projette.
Il faut dire que la pression sociale que nous subissons n’arrange rien : les gens qui nous entourent veulent nous marier quand on est célibataire, puis dès que l’on se marie ils nous demandent « c’est pour quand le bébé ?». Une fois que le premier enfant arrive, on vous dit « et le deuxième ?… » Et ainsi de suite…

C’est humain, c’est naturel et c’est une bonne chose d’avoir des projets mais c’est important de vivre pleinement la saison dans laquelle nous nous trouvons.
C’est bon de prendre le temps de vivre, de traverser la saison, de savoir se réjouir même si elle semble durer et nous lasser car elle ne se représentera plus…
Dans chaque moment que nous vivons, Dieu a des choses à nous dire, à nous révéler, à nous apprendre. Et sa notion du temps n’est pas la même que nous. Tout va vite sur Terre, on parle de génération « micro-ondes », on veut tout et tout de suite, quitte à brûler les étapes.
Dieu ne fonctionne pas comme ça, Dieu fait toute chose belle en son temps (Ecclésiaste 3 verset 11).

Observez la nature, chaque saison est belle parce qu’elle prend le temps d’évoluer. Au printemps, il faut du temps aux fleurs pour s’épanouir. En automne, il faut du temps aux feuilles pour changer de couleur et tomber. En hiver, il faut du temps pour qu’une montagne se recouvre de neige. Et en été, il faut du temps à la mer pour se réchauffer et nous permettre de nous baigner…

Dieu a fait une nature parfaite qui évolue en son temps, la saison ne passe qu’une fois qu’elle est pleinement aboutie. Une fois que la nature a subi toutes les évolutions et changements nécessaires, une fois que tous les fruits ont été produits. A ce moment-là seulement, la saison suivante peut débuter.
C’est la même chose pour nos vies. Dieu nous permet d’évoluer dans nos saisons, de grandir, d’apprendre, de progresser. C’est alors que nous porterons de bons fruits.
Si la saison dure et que la lassitude survient, souvenons-nous que comme la nature, nous sommes en préparation pour la prochaine saison.

Vivons pleinement chaque saison de notre vie sachant que Dieu fera toute chose belle en son temps…

Carine Estelle