Voyage donc Léger !

voyagerleger-320

Pour beaucoup d’entre nous ( selon la personnalité de chacune ) lorsque
nous partons, avons tendance à emporter trop de bagages n’est-ce-pas ?
De même dans la vie, nous voyageons toujours trop chargées.
Jésus nous invite à nous décharger sur lui !

« Venez à moi, vous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai
du repos  » ( Matthieu 11/28)
 » L’Éternel me fait REPOSER dans de verts pâturages, il restaure mon
âme.. »
(Psaumes 23).

Effectivement , nous partons dans
la vie avec trop de choses qu’il nous
faut absolument déposer aux pieds de Jésus.
Pour cela, nous devons décider de les identifier et non les enfouir.

– Le 1er bagage, le plus gros est le PÉCHÉ
Nous sommes tous et toutes concerné(es ) ,
Nous naissons pêcheurs !
 » Tous ont péché et sont privés de la Gloire de Dieu  » ( Romains 3)
Le péché est une puissance qui nous enveloppe facilement .
Mais la bonne nouvelle est que Jésus a porté nos péchés à la croix.
Il s’est fait péché pour nous, et si nous lui confessons nos fautes,
il nous pardonne et nous libère ! Amen !! Jésus a vaincu le péché !
Afin de ne pas subir la puissance du péché, revenons à la croix , ne
cachons rien .
Jésus peut te libérer quelque soit ta dépendance, secrète ou pas,
par la Puissance de son Esprit !

– Le 2eme bagage : Il est moins gros, moins visible mais bien plus lourd
à porter:
LE NON PARDON .

Tu as peut-être vécu des circonstances difficiles : une injustice, des
paroles qui t’ont meurtrie, des abus…
Nous y sommes toutes un jour confrontées, plus ou moins gravement.
Si nous ne relâchons pas à Dieu ces blessures, elles prendront de
l’ampleur dans nos vies, le piège serait de penser qu’elles
disparaîtront avec le temps.
Bien au contraire, le non pardon nous rend amère, craintive, critique,
et mine notre cœur et nos pensées.
Jésus veut nous rendre libres ! c’est pourquoi nous pouvons décider de
ne pas laisser la moindre place au non pardon ..
Est-ce facile ? bien sûr que non !

Nous avons besoin de Jésus pour cela
La seule clé reste la prière !
Seul l’Esprit de Dieu est capable de nous rendre libre et de
d’imprégner dans nos cœur Son Amour inconditionnel , envers nous et à
l’égard de la personne qui nous a offensé.

Attention :
– Pardonner n’est pas cautionner une action !
– Pardonner n’est pas oublier : nous avons un vécu, une histoire, une
mémoire.
Mais lorsque nous pardonnons, Dieu nous délivre de la souffrance des
situations vécues.
– Pardonner n’est pas forcément renouer une relation avec la personne,
par exemple si elle ne le souhaite pas..

Mais il résulte de notre décision de de pas garder ces souffrances en
nous;
Dieu fera le reste et son oeuvre merveilleuse dans nos vies.

Le 3eme bagage se cache bien celui là : L’ORGUEIL
Par contre, il fait beaucoup de dégâts ,si nous ne le déposons pas,
il nous détruira et empêchera l’oeuvre de Jésus dans nos vies !
Il nous aveugle complètement spirituellement.
Nous voyons les fautes des autres et non les nôtres …
Restons humbles et sincères, mes chères sœurs, devant Dieu et devant
les autres.

Le 4eme bagage est très douloureux : c’est celui des RÊVES BRISES
Dieu a des projets de bonheur, un avenir pour chacune .
Mais si nous projetons en dehors de volonté des Dieu, nous avancerons
de désillusion en désillusion…et deviendrons amères.
 » Un espoir différé rend le cœur malade, Mais un désir accompli est
un arbre de vie. » (Proverbes 13/12 )

Nous devons nous réconcilier avec notre vécu, tirer des leçons de nos
erreurs et continuer d’avancer avec Jésus en accomplissant les œuvres
préparées d’avance pour nous, au moyen de SA Grâce et non par nos
propres forces.

Le 5eme à ne pas oublier est celui des RESPONSABILITÉS:
Attention à ne pas porter plus que nous pouvons !11039135_827629760605844_3056304394008130796_n
Je pense aux mamans qui ont l’impression de n’en jamais faire assez !
Celles sont sans cesse dans l’action sans s’autoriser le moindre repos,

ou celles qui sont en situation de responsabilité, dans le travail
séculier ou le ministère.

A trop répondre aux besoins des gens , le burn-out guette, attention à
garder un certain équilibre, nous ne sommes pas des Super-Women
contrairement à ce que la société nous renvoie !

Prenons le temps de nous reposer physiquement et en Jésus !
D’autres bagages doivent être déposés : la honte, la culpabilité…

Décidons de voyager léger, chères sœurs et amies, déposons tout !

Et reposons nous en Jésus .

 

P. Bialecki