Patricia Berthalon

Oratrice
Patricia Berthalon

Patricia Berthalon

Oratrice

Epouse, mère, grand-mère… Est-ce bien ainsi que je dois me présenter ?
La modestie me pousserait à vous dire que j’ai 54 ans, et que je suis une femme chrétienne contemporaine, vivant une vie de foi épanouie parsemée de joie, de défis, mais aussi de peines et d’épreuves. La vie est ainsi faite, la vie d’une femme se décrit ainsi, tout simplement.

Mariée depuis 33 ans à Patrick, nous servons le Seigneur depuis bien des années. Notre vocation première est de servir Dieu dans notre vie quotidienne, notre vie de couple, de famille. Nous sommes les heureux parents de trois fils, les plus exceptionnels : Jean-Christophe 32 ans, Timothée 30 ans et William 18 ans. Nos fils sont toute notre richesse. Mais toute notre fierté réside dans l’expression de notre vie de grands-parents : Zoé 9 ans, Matthias 7ans, Lilly 6ans et Lucas 5 ans. Quatre petits-enfants pour le moment !!!

Aussi loin que mes souvenirs me transportent, je crois avoir toujours aimé le Seigneur, dans mon cœur de jeune enfant. Un papa pasteur, une maman qui chante et joue au piano des cantiques à la maison, ma plus tendre enfance a été bercé par la joie de connaître Dieu, de lui parler, de lui sa parole. C’est cependant dans l’adolescence (14 ans) que Dieu s’adresse à moi tout particulièrement, me conviant à faire le choix personnel de lui appartenir et de lui confier ma vie. Puis à 17 ans, une nouvelle étape, un nouveau défi, le grand défi de ma vie : Dieu me parle, m’appelle à le servir, à lui consacrer ma vie, mes ambitions. Très vite naissent dans mon cœur des rêves, des perspectives… A la fin de mes études, ces désirs grandissant, je comprends la nécessité d’une formation biblique, en vue du ministère. A cette époque j’avais déjà rencontré Patrick. Je précise, car contrairement à l’idée reçue, toutes les rencontres amoureuses ne se font pas sur le site d’une école biblique !

De 1979 à 1982, c’est à Bruxelles, au CBC (Continental Bible College) qui deviendra par la suite le CTS (Continental Thealogical Seminary), que nous partons pour suivre notre formation biblique. Des années de privilèges où l’étude se mêle aux joies de la vie communautaire d’un campus regroupant quelques 30 nationalités différentes. C’est à cette époque que naîtra certainement, notre « ouverture » : tellement de possibilités à portée de mains et de cœur, quand nous comprenons que les « autres » ont autant reçu que nous… Depuis, année après année, nous avons compris et appris ce que sont les « connexions divines »

Un retour en France pour une entrée dans le ministère à plein temps, avec comme succession de parcours : Marseille, Montpellier, Clamart, Albi et Bordeaux.
J’ai eu le privilège de reprendre mon parcours d’études en psychologie en suivant des cycles de formation en relation d’aide. Je ne cesse d’apprendre… Le ministère est une longue formation continue ! J’ai toujours aimé lire et apprendre, je resterai donc étudiante toute ma vie !

Dans l’accompagnement du ministère pastoral, en tant que femme, j’ai observé plusieurs saisons dans ma vie. Chacune se succédant à des périodes précises, j’ai découvert de nouveaux horizons. Pendant de nombreuses années impliquées dans le ministère de la musique, nous avons eu le privilège de travailler à la formation de leaders.

Un peu avant les années 2000, j’ai été interpellée par les besoins des femmes au sein de nos assemblées. Quelques soit son âge, son issue sociale, son éducation, la femme chrétienne contemporaine est face à des défis, des choix permanents. Ses besoins émotionnels, ses souffrances traversées, ses ambitions et ses forces… Dieu était en train de me préparer, de me former, encore !
Dans la région parisienne à cette époque, j’ai le privilège de connecter avec des ministères divers et variés. Nos déplacements à l’étranger contribueront aussi à toute cette formation.

En 1998, j’écris un concept que je nomme le MAF : Ministère Au Féminin.
S’en suit un programme pour l’église locale qui s’articule sur des rencontres mensuelles à thèmes, une cellule de prière au féminin hebdomadaires et la naissance d’un Atelier Création. Passionnée de broderie, patchwork et divers travaux manuels, j’ai découvert que les femmes avaient des talents plein les mains… L’Atelier Création permet de fédérer des femmes, afin de leur permettre d’exprimer leurs talents, de partager leur savoir-faire, d’apprendre à se connaître et s’apprécier. Mais surtout avoir ensemble un but commun dynamisant : celui d’intervenir sur un champ missionnaire pour aider à l’expansion de l’œuvre. Toutes ne pourront pas partir sur le terrain, mais toutes peuvent participer. Confections de produits artisanaux, expos-ventes et concrétisations de nos actions par l’envoi de budgets visant un objectif précis.

Depuis quelques années, je suis invitée, de temps en temps, à partager mon cœur et ma vision lors de conférences de femmes.

Servir est mon unique leitmotiv, car je suis une SPS : Sauvée Pour Servir !

Vous pouvez contacter cette soeur : patriciaberthalon@gmail.com