A la suite d’un film d’horreur j’ai subi un traumatisme qui m’a rendu anxieuse, insomniaque

portrait-317041_1280

Mon témoignage est simplement le Miracle que Jésus réalise dans notre vie, en nous lorsque l’on ose s’approcher de lui et qu’on le reconnait comme son Sauveur.

 Au début de ma vie j’ai connu le Seigneur au travers de la religion catholique, j’ai suivi le catéchisme j’ai été baptisée nouveau née, j’ai fait ma communion à l’âge de 10 ans.  Je connaissais ma prière le « Notre père » que je récitais tous les soirs ; je priais aussi la Sainte Vierge devant ma statuette posée sur ma table de chevet.

A la suite d’un film d’horreur j’ai subi un traumatisme qui m’a rendu anxieuse, insomniaque et qui m’a empêchée d’être heureuse. Mon esprit avait été choqué par les images que j’avais vues, les musiques que j’avais entendues pendant le film, j’étais comme prisonnière de ces visions d’horreur qui revenaient sans cesse dans mon esprit.

J’étais devenue triste, éteinte. A l’école je faisais semblant de m’amuser avec les autres mais je n’y arrivais plus. J’étais préoccupée et obsédée par ces maux.

 La nuit je ne dormais presque plus, je laissais la lumière allumée et la porte entrouverte. J’étais plongée dans la peur que le Diable vienne me chercher. De jour en jour je sombrais dans la tristesse, physiquement j’étais là mais intérieurement je mourrais, je me demandais comment j’allais continuer à vivre. Je m’épuisais au point de me dire qu’il fallait peut-être envisager de mourir, mettre fin à mes jours pour arrêter de souffrir…

Un soir, comme tous les soirs, mon esprit était tourmenté, une voie me parlait et m imposait de faire des choses « lève-toi et va déplacer tel objet sinon le diable viendra te chercher et tu iras en enfer… » Alors je me levais comme toutes les nuits à l’abri des regards de mes parents pour déplacer les objets.  Je ne me contrôlais plus j’étais esclave de ces voies. Un soir ma sœur m’a vu et interrompue, ma mère entendant ce vacarme se leva et me reprit en me disant que je faisais n’importe quoi…  Je retournai me coucher l’estomac noué en me disant que personne ne comprenait …. Ma souffrance était grande ma peur aussi d’aller en enfer.

 Il y avait sur mon chevet ce nouveau testament et le lendemain ma grande sœur ayant entendu cela m’a proposé de le lire. Je l’ai lu entièrement et petit à petit la lumière que le Seigneur m’apportait au travers de sa parole, atténuait les ténèbres de mon esprit possédé. J’étais tombée sur le passage du Seigneur lorsqu’il est tenté par le Diable dans le désert et pour s’en défaire il dit « retire toi Satan !! » Alors à chaque fois que le mal me tourmentait je priais fort et disait « Au nom de jésus retire toi Satan » je sentais la paix, le calme. Mes crises d’angoisses disparaissaient et la paix revenait en moi… Jésus me renforçait, je retrouvais la paix et au sport j’excellais en gymnastique. J’étais très persévérante. Au fur et à mesure il a éradiqué le mal et j’étais en paix. J’ai pu remporté la médaille départementale en gymnastique.clouds-429228_1280

Pendant 10 ans j’ai suivi le Seigneur puis je me suis reperdue dans le monde, la fête, l’alcool, la séduction….

 Ma sœur allait à l’église évangélique suite à une bénédiction qu’elle avait eu du Seigneur. Je l’ai vu changé et cela m’interpellait. Alors je décidais d’aller dans cette église qui me semblait bien vide sans statue sans cierge… Bref une fois assise, je fus rempli de joie lors des louanges, je me sentais bien, je ressentais l’amour du Seigneur. J’avais mal au dos ce jour-là et à la demande du pasteur j’ai levé la main pour rencontrer Jésus. J’ai levé la main et je fus guérie. Bizarrement je n’ai pas voulu associer cela à un miracle mais cela me semblait étrange. J’ai continué à aller dans cette église. Un jour ma sœur m’a donné un film chrétien à regarder « Soul Surfer » et lors de ce film je fus saisi d’une force toute puissante. Je ne pouvais plus bouger, mes mains resserraient ma tasse et j’ai vu une lumière blanche et une grande vague bleue ruisselante le Seigneur me dit « J’existe. »

 Je me suis mise à pleurer et j’ai eu ce jour-là, la conviction qu’il existait. A la suite je me suis fait baptisée.

Quand on cherche le Seigneur on le trouve et quand on se perd, le Seigneur nous ramène vers lui.

Psaume 23 . Le Seigneur est notre berger qui garde son troupeau près de lui…

Delphine C.