En danger j’ai tout quitté

En danger j’ai tout quitté : enfant, famille,logement, travail … mais Jésus m’a recueillie !

J’avais toujours été en recherche d’amour, d’un amour paternel, ayant eu une enfance et une adolescence difficile avec mon père biologique. Plus les années passaient, plus les relations avec mon père devenaient dures et tendues, jusqu’au jour où je décidai de partir de chez mes parents, à l’âge de la majorité.
Cela aurait dû être une simple fugue mais cela se transforma en un départ définitif, avec un grand soulagement pour moi, qui ne dura que très peu de temps, et une grande déchirure pour mes parents.

J’avais rencontré un garçon de mon âge, au lycée, en terminale, et nous sommes rapidement tombés amoureux l’un de l’autre. Et lors de ma fugue, il me proposa tout de suite, de venir vivre chez lui, il était très protecteur. Je me suis sentie très rassurée, et protégée. Je décidai donc de venir m’installer chez lui, tout naturellement. On ne se connaissait que depuis peu, et rapidement nous emménagions chez sa mère.

Alors très vite, je découvris un tout autre visage de sa personne ; autoritaire, possessif, manipulateur et violent. Je subissais régulièrement les humiliations et les coups, et progressivement je perdais confiance en moi. D’une personne douce, j’étais devenue agressive verbalement, ne supportant plus l’autorité et haineuse. Malgré cela, nous eûmes un enfant très rapidement, qui était désiré. Tantôt il y avait des séparations, tantôt des réconciliations et cela très souvent. Au bout de quelques années, je commençai à prendre conscience que je ne voyais pas l’avenir, j’étais en dépression, je ne pourrai rien offrir de bon à mon enfant, dans ce climat-là, mes amis autour de moi aussi, me disaient, que ce que je vivais, n’était pas normal.

C’est plus précisément à la suite d’un épisode violent, dont notre enfant avait été témoin, où je pris conscience qu’il s’agissait d’une question de vie ou de mort, et je décidai donc de partir, sans mon enfant, à mon grand regret, son père refusant de me le laisser. Une amie vivant à la capitale, me proposa de m’héberger. Ma décision était prise.
En danger, je quittai tout : enfant, famille, logement, travail … et me voici perdue au milieu d’une grande ville, sans repères, le cœur triste, souffrant du manque de mon enfant, ma peine était grande.

Mais Jésus m’a recueilli ! Un ami me parla de Jésus. Cet ami était différent, il vivait ce qu’il me racontait ; il était amour, patient, réconfortant, rassurant, encourageant, désintéressé, cela m’a beaucoup frappé et cela m’a donné envie de m’intéresser à Jésus.
Alors j’ai eu le désir de découvrir Christ ;

Il s’est révélé à moi, dans Son Amour !
Il m’a profondément touchée et changée !
Il a séché mes larmes, lorsque je pleurais.
Il m’a aimée comme un Père, moi qui cherchais un père.
Il m’a restaurée et guéri, moi qui avais le cœur brisé.
Il a pris soin de moi, lorsque j’étais dans le manque.
Il m’a donnée une famille, moi qui avais perdu la mienne (temporairement).
Il m’a donné un époux merveilleux et aimant, que je ne saurai remercier.
Il m’a réconciliée avec mon enfant, et nous a donné un autre merveilleux enfant.

Merci mon Dieu, à Toi qui a fait toutes ses choses dans ma vie et qui continue encore.
Soyez bénis.
Fanny Naïma