Recherche:
Evenementielles | Le pardon
24924
post-template-default,single,single-post,postid-24924,single-format-standard,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive

Le pardon

Jour 3

Ne retiens rien, ne garde rien !

 

Le contentieux du contentieux, c’est ce qui reste quand tu dis avoir pardonné. Ce qui reste quand tu dis être pardonnée, que tu t’es excusée, repentie, mais que quelque chose ne s’en va pas.

Comme une douleur fantôme.

Le contentieux du contentieux, c’est cette colère, cette amertume, ce sentiment de culpabilité qui court encore, et que tu ne sais pas d’où ça vient. C’est ce qui reste de la dette: les intérêts de retard, les frais de dossiers et autres frais.

C’est la dette de la dette.

Tout est payé, liquidé, pardonné, racheté, mais… zut… quelque chose de traîne encore par chez toi, quelque chose qui t’agace et te met mal.

 

C’est ça le contentieux du contentieux.

Alors, tu sais quoi? Prends-le. Fais-en un petit paquet, même pas besoin qu’il soit cadeau, c’en n’est pas un. Prends ton contentieux du contentieux, ta colère, ta peine, ton amertume, ta rancune, tous tes intérêts de retard et autres frais de tes erreurs passées… mets tout ça dans ton paquet… et dépose-le au pied de la croix.

Parce que la mort de Jésus a payé jusqu’au dernier centime. Il a payé non seulement ta dette, mais tous tes intérêts de retard, tes frais de dossiers et frais divers.

(Le mot grec est: « Teleo », ce qui peut signifier littéralement « payé ».)

Jean 19:30
Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.

Jean 8:36
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Psaumes 19:13
Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux; Qu’ils ne dominent point sur moi! Alors je serai intègre, innocent de grands péchés.

 

Partager
Tags: