Recherche:
Evenementielles | 10 CONSEILS DE PRIÈRE. 9 Apprends-moi la crainte de l’Éternel
25027
post-template-default,single,single-post,postid-25027,single-format-standard,et_divi_builder,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive,et-pb-theme-hudson,et-db

10 CONSEILS DE PRIÈRE. 9 Apprends-moi la crainte de l’Éternel

9 – APPRENDS-MOI LA CRAINTE DE L’ÉTERNEL

La crainte n’est pas la peur.

La peur, c’est notre instinct fondamental de conservation qui se manifeste. C’est une réaction spontanée et instinctive à une menace contre notre vie, la réponse à un danger réel ou présumé: du danger le plus grand qui est celui de la mort aux dangers particuliers qui menacent notre tranquillité, notre sécurité physique ou notre monde affectif .

On n’a pas besoin d’apprendre la peur à l’école; elle apparaît d’elle-même face au danger.

La peur pousse à fuir, s’enfermer, se cacher. Elle paralyse, rend muet, désarme finalement et rend vulnérable.

La crainte, c’est la crainte de Dieu.

C’est une crainte sacrée, empreinte de respect face à quelque chose qui me dépasse. Elle m’incite à la prudence. Elle a rencontré une limite entre qui je suis et qui est Dieu.

La crainte de Dieu est une chose que l’on doit apprendre: «Venez, mes fils, écoutez-moi, dit un psaume, que je vous enseigne la crainte du Seigneur».

Plus je connais Dieu, plus je le crains. Elle vient de la Majesté de Dieu. C’est un respect qui s’installe quand je reconnais qui Il est: le Créateur, le Très-Haut, l’Éternel, le Tout-Puissant, le Dieu majestueux, omniprésent, omniscient, infini…

Cette crainte implique que j’accepte son autorité souveraine sur ma vie, et que j’aie le désir de faire Sa volonté, en toutes choses, que j’aie le souci de Lui plaire et la haine du mal.

Il y a des dieux qui inspirent la peur. Pas le mien. Le mien est un Dieu d’amour, un Dieu qui m’aime, moi, simple créature mortelle. La seule crainte qu’Il m’inspire, c’est celle de Lui déplaire et d’être privée de Sa présence.

Comment savoir si j’ai la crainte de l’Éternel?

Le psalmiste nous donne une indication simple: nous craignons véritablement l’Éternel, si nous marchons dans ses voies. Si nous lui obéissons et prenons sa Parole au sérieux.

«Les craintes sont révélatrices, la peur est aveuglante. L’une est bienfaisante, l’autre débilitante. »

«La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse» Psaume 111: 10

Deutéronome 5: 29
Oh! s’ils avaient toujours ce même coeur pour me craindre et pour observer tous mes commandements, afin qu’ils fussent heureux à jamais, eux et leurs enfants!

 

Psaumes 34: 9
Craignez l’Eternel, vous ses saints! Car rien ne manque à ceux qui le craignent.

 

Actes 9: 31
L’Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, s’édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s’accroissait par l’assistance du Saint-Esprit.

Partager