Recherche:
Evenementielles | Les résolutions
24031
post-template-default,single,single-post,postid-24031,single-format-standard,et_divi_builder,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive,et-pb-theme-hudson,et-db

Les résolutions

Avez-vous remarqué, lorsque nous voulons prendre une résolution de changement il nous faut une date précise (le 1er janvier ou le 1er jour des grandes vacances), un moment clé (lundi je commence mon régime) ou malheureusement une mauvaise expérience ou une catastrophe (après une crise de foie ou après des agios énormes imposés par la banque).

Mais malheureusement, nous retombons vite dans nos mauvaises habitudes, car pour prendre une nouvelle habitude il faut en moyenne 2 mois (et pas 21 jours comme beaucoup le prétendent). Il faut donc faire preuve de persévérance et compter les jours 😊.

Ce qui me fait immédiatement penser au verset « Apprends nous à compter nos jours afin que notre cœur acquière la sagesse » Psaume 90/12

Souvent ce verset est utilisé pour illustrer le fait que la vie ne nous appartient pas, que les jours passent vite, que nous devons aller à l’essentiel, que nous ne devons pas perdre du temps…mais aujourd’hui je le vois sous un autre angle. « Seigneur j’ai une mauvaise habitude, je veux changer mon comportement, tu vas m’aider à persévérer dans une nouvelle habitude qui est saine à tes yeux. Tu vois j’ai encore failli dans ce domaine, je me rends compte que les conséquences sont destructrices, aide-moi à tenir bon dans le temps pour que mon cœur acquière de la sagesse dans ce domaine ».

Que ce soit dans le domaine de la santé (mal ou trop manger), des finances (je ne sais pas économiser), spirituel (j’oublie trop souvent de lire ma bible), relationnel (je finis toujours par me brouiller avec mes collègues), émotionnellement (je suis susceptible), évidemment ce ne sont que des exemples, chacun peut mettre ce qu’il veut dans ces domaines (spirituellement, physiquement, mentalement, émotionnellement, relationnel ou financier), nous avons tous des progrès à faire et nous avons tous besoin d’aide. Alors pour quelques-uns un plan de lecture suffira, pour d’autre un coach sera nécessaire, pour certain le suivi d’un thérapeute spécialisé mais dans tous les cas la Voix du Saint Esprit, l’éclairage de la parole de Dieu seraient les meilleures solutions. Alors je sais, ça a l’air simpliste et pourtant… Paul écrit dans l’épitre aux romains chapitre 7

18 Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair : j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.

19 Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.

C’est inscrit dans nos gênes, on est tous enclins à faire des mauvais choix, à prendre des mauvaises directions, à nous habituer à des choses qui devraient nous déranger !!! Quand on s’en rend compte on prend des résolutions !!

Nous allons essayer de nous laisser inspirer par des versets bibliques

Avant de commencer je vais vous donner les règles du jeu. On va faire comme dans les livres ou c’est le lecteur qui choisit la suite et la fin de l’histoire. Donc je vous invite à lire le verset après chaque astérix, si vous vous sentez concernées lisez la suite, sinon passez au verset suivant !

  • Moi et les autres
  • Pourquoi regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère, alors que tu ne remarques pas la poutre qui est dans ton œil ? Matthieu 7, 3.De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt. Jacques 3:5

 Qu’est-ce que l’on est rapide à juger, faire des commentaires ! « Tu devrais, il faudrait, si tu… » et c’est parti. On donne son avis alors que l’on ne connait pas toujours les tenants et les aboutissants, on n’a jamais vécu la situation mais nous On sait !

Cette année j’arrête de critiquer, je ne rapporte pas des propos secrets, je ne fais pas de commentaire qui entacheraient la réputation de quelqu’un.

  • Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Philippien 2/3  

Avez-vous remarqué moins on en a plus on l’étale. Revenons à l’adage de J de la Fontaine « on a toujours besoin d’un plus petit que soi ». Car que celui qui croit être debout prenne garde qu’il ne tombe.

Je fais preuve d’humilité je n’ai pas la science infuse.

  • Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Jean 13, 34).

 Alors pourquoi ne pas le mettre en pratique en commençant par s’aimer les uns les autres dans sa propre famille ? En s’efforçant de bannir insultes et phrases blessantes, en stoppant les querelles familiales ou conjugales, en posant des actes d’amour au quotidien.

Je manifeste mon amour pour mes proches par des gestes et des mots. (Sans oublier que l’on n’a certainement pas le même langage d’amour, donc soyons attentifs au langage de l’autre)

  • Soyez bon les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. Éphésien 4/32

Alors non seulement il faut aimer son prochain mais il faut aussi que Je pardonne. Là ça se complique ! Et pourtant quelle puissance qui libère ! Lorsque je pardonne je me libère moi-même. C’est vrai que dans bien des cas le chemin du pardon est long mais réellement DIEU peut faire la différence.

  • Prenez soin les uns des autres pour nous encourager à aimer et à faire le bien… aidons-nous davantage les uns les autres. Hebreux 10/24-25

Souvent dans l’église, on finit par avoir notre petit cercle d’amis. Or en s’ouvrant aux autres, en cherchant à connaitre les nouvelles personnes on va se rendre compte qu’ on se prive de personnes et de moments de qualités par crainte de sortir de notre zone de confort !

Je m’intéresse aux autres/ je vais vers les personnes que je ne connais pas.

  • Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Matthieu 10/8

C’est vrai je n’ai ni argent ni or mais ce que j’ai, ce que Dieu m’a donné je peux le donner. Donner de mon temps, donner de mon amour et de mon attention, donner de ma compassion, donner de la grâce que j’ai moi-même reçu. Poser un acte de générosité, oui, mais il n’est pas nécessaire de le crier sur tous les toits. Lorsque nous donnons, faisons-le à l’image du Christ qui s’est fait petit et humble.

  • Faites pour les autres exactement ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous. Luc 6/31

 Rappelez-vous du discours si célèbre du président Kennedy : « … ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. » Le principe est un peu le même, arrêtons toujours d’attendre que les autres fassent, mais FAISONS !

Je propose, je prends des initiatives et je bénis autour de moi

  • Ils nous demandèrent seulement de nous souvenir des pauvres de leur Église, à Jérusalem, ce que j’ai pris grand soin de faire. Galate 2/10

J’ai remarqué, souvent, nous nous sentons concernés par les œuvres missionnaires à l’étranger, très loin mais on en oublie, volontairement ou pas que tout près de chez nous, il y a des pauvres, des nécessiteux, des oubliés. Je veux me sentir concernée par ce qui se passe à ma porte aussi et pas seulement à des milliers de km.

Je m’engage dans des œuvres sociales

  • Moi et Dieu
  • Venez vous-même à l’écart, dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. Marc 6, 31

Je m’inscris à une retraite spirituelle/ je consacre du temps pour me ressourcer.

2020 est peut-être le moment de prendre son courage à deux mains pour vivre une retraite en méditation et prières, ou selon une thématique plus précise : retraite de couple, de fiancés, de célibataires, d’hommes d’affaires, de mamans… L’occasion de prendre un temps pour soi et pour Dieu.

  • Le Seigneur m’enseigne ce que je dois dire pour encourager celui qui n’a plus de force. Chaque matin, il me réveille pour que j’écoute comme un bon disciple. Ésaïe 50/4

Quand est ce que remonte la dernière fois ou je me suis laissée réveiller par Dieu pour prier pour quelqu’un, pour intercéder pour une situation que Dieu lui-même me montrait ? je veux me laisser inspirer par l’Esprit pour encourager ou intercéder, et surtout je veux reconnaitre et écouter la voix de mon Seigneur.

 Je me laisse guider par le saint esprit et j’apprends à écouter son conseil

  • Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. Matthieu 19,26

J’ose demander, prier, car rien n’est impossible à Dieu et J’ai confiance en Dieu. J’arrête de douter, de ressasser mes problèmes. Je fais confiance à Dieu qui a les solutions, je dépose mes fardeaux et le laisse gérer.

  • Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné ; au contraire son Esprit nous remplit de force, d’amour et de sagesse. 2Tim 1/7

Dieu m’a tout donné pour que je sois en capacité d’affronter ma vie de tous les jours, il m’a donné sa force, son Esprit, il me tient par la main, …rien ni personne ne devrait m’intimider. Je veux être comme David devant Goliath. « Je viens au nom de l’Eternel, le Dieu TOUT PUISSANT »

J’affronte mes géants sans craindre, sans me laisser intimider

  • Élargis l’espace de ta tente ; Qu’on déploie les couvertures de ta demeure : Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, Et affermis tes pieux ! Ésaïe 54/2

Aie aie aie, sortir de sa zone de confort…tout en assurant une stabilité fondée sur Dieu. Quel exercice périlleux pour nous les français qui aimons notre train-train quotidien, notre petite routine, notre petit travail, …, notre petite église, on s’y sent bien, on est en famille ! et pourtant Dieu nous demande souvent d’aller, de sortir, d’être audacieux, courageux, d’accepter la différence. J’accepte que Dieu me propose des nouvelles façons de concevoir les choses, me demande de changer.

  • Si vous appartenez au Christ vous êtes héritiers comme Dieu l’a promis. Galate 3/29

Qu’est ce qu’un héritier de roi : quelqu’un qui a des privilèges, des biens, des ressources, qui a un titre. Et bien c’est ce que j’ai !! Je vais hériter de la vie Éternelle, et je j’habiterai dans le royaume des cieux. Alors, j’arrête de me dévaloriser, de voir petit, je suis fille du Roi des rois.

  • Allez dans le monde entier. Proclamez la bonne nouvelle à toute la création. Marc 16, 15.

Effectivement, à plusieurs reprises, les chrétiens sont appelés à porter la bonne nouvelle et à témoigner de leur foi. Ainsi, l’occasion de se rappeler de vivre en chrétien, non seulement le dimanche, mais aussi les autres jours de la semaine.

Seigneur, donne-moi des occasions rêvées qui me faciliteront la tâche car je ne suis pas très à l’aise avec cet exercice. Je n’ai pas peur de dire que je suis chrétien et je n’ai pas peur de témoigner de ma foi.

Je crois sincèrement qu’il y a suffisamment de versets pour que nous puissions nous laisser inspirer par Dieu et en choisir au moins un.

Ensuite ce que je vous conseille (si je peux me permettre), c’est de réduire ce verset à un mot. Et ce mot unique pourrait devenir votre MOT DE L’ANNEE !! le mot sur lequel vous allez tâcher de progresser. (ex : compassion/amour/humilité/confiance/générosité/courageuse/hardiesse/pardon/audacieuse…)

Bon Ben, Bon Courage !!!

et RDV EN FIN D’ANNÉE POUR FAIRE LE BILAN 😉

Mais n’oubliez pas : que vos progrès soient évidents pour tous. 1 tim 4/15

 

Rosetta

Partager