Recherche:
Evenementielles | Chasser le froid
24969
post-template-default,single,single-post,postid-24969,single-format-standard,et_divi_builder,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive,et-pb-theme-hudson,et-db

Chasser le froid

 

Un matin, de bonne heure, seule à m’être extirpée du cocon chaud de la nuit, il a bien fallu me rendre à l’évidence : j’allais devoir allumer le feu dans le poêle.

Ce n’est pas mon activité favorite : souvent, le feu ne prend pas et je galère pour ne gagner que quelques dixièmes de degrés. Mais, ce matin-là, ce fut différent et Dieu m’a interpellée par ce froid chassé de ma maison. A mesure que la température montait, je m’amusais de voir ce froid rejeté loin des murs de ma maison (euh, enfin, on va y revenir).

Tout naturellement, mes pensées sont parties vers le feu de l’Esprit. Il a été donné à chacune et il n’est pas nécessaire d’être spécialiste du feu pour le voir à l’œuvre dans notre vie. Dieu nous a tout donné ; par contre, personne ne peut l’allumer pour nous dans notre vie.

C’est à chacune d’entre nous de se placer devant Dieu, de veiller à ce que ce feu ne s’éteigne pas (sinon, gare au froid qui revient). Je me rendais compte que, bien des fois, ma vie avait été froide, comme sans vie, car je ne m’approchais pas de Dieu, je ne réveillais pas le feu de l’Esprit en moi.

Il faut veiller, la Bible nous y invite, à ce que notre relation avec Dieu ne s’amenuise pas.

Les degrés peuvent être très vite gagnés parfois (une prédication qui nous touche particulièrement, un temps de rencontre spécial) mais, si nous n’entretenons pas notre relation avec Dieu, alors nous nous retrouvons vite froide.

Autant une seule personne est nécessaire pour allumer ce feu (celle qui le désire), autant pour l’entretenir, on peut être plusieurs (comme mon mari qui a veillé au feu, avec moi, tout au long de la journée).

Il est bon de savoir s’entourer de personnes de confiance qui vont intercéder pour nous, avec nous, à des moments particuliers de nos vies. Seules, le combat est trop dur et nous sommes parfois sans ressource, mais à plusieurs, dans l’unité, alors Dieu renouvelle et réchauffe nos cœurs affaiblis.

Ne tardez pas à rallumer ce feu dans vos vies, c’est un feu qui vous veut du bien.

Céline

Partager