Recherche:
Evenementielles | La course.
25448
post-template-default,single,single-post,postid-25448,single-format-standard,et_divi_builder,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive,et-pb-theme-hudson,et-db

La course.

Depuis quelques temps, avec mon mari, nous courons. Nous ne sommes pas de grands sportifs mais un pas après l’autre, un kilomètre emmenant un suivant, nous avons déjà parcouru une belle distance. Mais, ce qui est surprenant, c’est qu’aucune course n’est identique à la précédente.

L’autre jour, je lui faisais la réflexion suivante : « On n’arrive jamais à être tous les deux en pleine forme, en même temps ! ». Et alors que les mots sortaient de ma bouche, la pensée suivante fut « heureusement ».

Et oui, heureusement… sinon comment ferions-nous pour trouver la motivation ? Cela m’a fait penser à notre marche spirituelle et notre relation aux autres dans cette marche. Peut-être êtes-vous de celles qui sont toujours en tête ? Encourageant, motivant les autres… Peut-être est-ce plus difficile pour vous et que vous avez besoin de quelqu’un pour vous encourager ?

Je crois que, quelque soit notre état du moment, nous ne devons pas perdre de vue que tout est grâce.

Si vous avez la pêche, alors remerciez Dieu et demandez-lui d’avoir les mots pour encourager, bénir, prendre le temps de vous arrêter, de pleurer avec, de compatir.

Si, au contraire, il vous est difficile d’avancer en ce moment, relevez la tête, regardez à une sœur qui saura vous encourager.

Quand on court, j’aime suivre mon mari, ne pas le perdre de vue. Il est comme un moteur pour moi, un encouragement. Parfois, il fait demi-tour pour revenir à ma hauteur.

Comme c’est bon de se sentir soutenu, encouragé !

Nous serons tour à tour devant et derrière dans la vie. Dans chaque situation, sachons adapter nos pas, adapter notre allure. N’oublions pas qu’il est bon d’encourager et d’être encouragé, qu’il est réconfortant d’être soutenue et de soutenir. C’est parce que nous sommes pleinement conscientes de la grâce qui nous est faite que nous pourrons faire grâce à notre tour et manifester pleinement l’amour de Dieu.

Céline.

Partager