Recherche:
Evenementielles | Témoignages
619
archive,paged,category,category-temoignages,category-619,paged-3,category-paged-3,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive

La pensée de l’éternité.

Dès mon enfance j’ai entendu parlé de Jésus, du petit Jésus, j’ai fait toute ma scolarité dans un établissement catholique, j’ai été élevé dans les traditions religieuses, je me suis mariée à l’église j’avais 18 ans et demi.

Après un divorce douloureux, j’avais 38ans j’ai vécu 10ans en essayant de reconstruire ma vie, mais rien de satisfaisant, si non de rajouter de la souffrance à la souffrance.

Vers 45 ans j’ai commencé à chercher, chercher quoi ? Je ne savais pas vraiment, mais le Seigneur lui le savait déjà, il y avait un vide en moi.

0 Comments
Partager

CÉLIBATAIRE : OU EST LE PROBLÈME ?

Récemment une amie m’a dit, avec des yeux un peu tristounets et compatissants :
« Tu sais avec mon mari, on prie tous les jours pour toi en ce moment. »
J’ai souri et dit merci, mais à l’intérieur j’ai pensé: « Je sais qu’ils prient pour que je me marie. Mais suis-je malade ou éprouvée ou déprimée ? Merci Seigneur, non. »…

0 Comments
Partager

En danger j’ai tout quitté

En danger j’ai tout quitté : enfant, famille,logement, travail … mais Jésus m’a recueillie !

J’avais toujours été en recherche d’amour, d’un amour paternel, ayant eu une enfance et une adolescence difficile avec mon père biologique. Plus les années passaient, plus les relations avec mon père devenaient dures et tendues, jusqu’au jour où je décidai de partir de chez mes parents, à l’âge de la majorité.

0 Comments
Partager

Mon histoire de guérison

1527043_729762077059280_1786020225605284720_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christine Caine est une prédicatrice et conférencière dont le ministère est international. Des centaines de milliers de croyants ont lu ses livres et l’impact et la faveur de Dieu sur cette femme sont remarquables. Issue d’un milieu extrêmement modeste, souffrant d’abus, de pauvreté et de rejet tout au long de sa jeunesse, Christine voit aujourd’hui le Seigneur se servir d’elle de façon phénoménale.
En 2008, Christine et son mari Nick ont fondé A21 Campaign, un organisme voué à lutter contre l’injustice de la traite des êtres humains.

MON HISTOIRE DE GUERISON :

0 Comments
Partager

Mon Témoignage au week end à Montluçon

img_5984Je   tiens à prendre ce moment pour vous dire combien ce weekend a été une bénédiction pour ma vie.

Ce fut un immense combat dans mon cœur de maman de me rendre à ce rassemblement. J’ai trois enfants âgés de 5 ans à 19 mois. Mon fils de 5 ans s’est fait opéré le vendredi 14 octobre, jour du départ programmé pour le weekend de l’Eglise de Bordeaux Rive Droite. Jusqu’au dernier moment, je me suis demandée si je devais laisser mon enfant dormir sans moi à l’hôpital, même si son père était avec lui.

0 Comments
Partager

Devenir chrétiennes : un choix personnel et un moyen de guérison.

2892016

 

 

 

 

 

 

 

 

Elles ont toutes des parcours de vie, des cultures, des origines différentes mais se retrouvent sur un point : leur foi en Dieu.

Jusqu’à ce soir, mille femmes de toute la France, de Belgique, de Nouméa ou encore de Suisse ont laissé mari et enfants à la maison pour se retrouver à Athanor pour le 7 e Week-end de femmes chrétiennes organisé par l’association ÉvènementiElles (*). La plus jeune a dix-sept ans. La plus âgée, plus de quatre-vingts printemps.

0 Comments
Partager

Un entretien en relation d’aide peut tout changer

Bonjour chères sœurs, lors du weekend de femme à Montluçon j'ai été bénie, suite à un entretien de relation d'aide avec une douce jeune sœur, je m'en veux de ne pas me rappeler son prénom. Merci j'ai remporté après ce weekend  une importante victoire sur une certaine blessure du passé qui me minait depuis de longues années. Je regrette vivement que le prochain ne soit prévue que pour l'année 2018, peut être il y auras d'autre datte dans l’année 2017, lesquelles vous ne manquerais pas de nous faire part s'il vous plait. Je suis...

0 Comments
Partager