Recherche:
Evenementielles | Evènementielles
3
archive,author,author-raymonde,author-3,et_divi_builder,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive,et-pb-theme-hudson,et-db

Qui m’aime me suive !

Et voilà ma troisième et dernière interview avant la si attendue rencontre Entr’elles 2021 le 23 octobre.

Sarah Marvane sera l’oratrice lors de la deuxième partie de la conférence.

En lisant ses réponses aux questions que je lui ai posées, tout de suite la pensée qui m’est venue a été : « Qui m’aime me suive ! ». Peut-être parce que, comme elle se définit elle-même, elle est spontanée, sans filtre, droit au but. En gros elle n’aime pas la broderie et parler pour rien dire l’ennuie ! On aime ou on n’aime pas. Ça a le mérite d’être clair et personnellement … j’aime !!!

0 Comments
Partager

Connaissance avec Séverine Lacorre.

Enfin mon petit rendez-vous de fin de semaine a repris. The Voice a recommencé !

Il faut dire que j’aime le chant… peut-être un peu comme ces choses qui sont hors de portée. Parce que si j’ai reçu plusieurs dons, celui-là, je ne l’ai pas! Je chante oui… mais en général, ce n’est pas ce qu’on me demande de faire. Ça veut tout dire ! LOL

0 Comments
Partager

Mais qui c’est ?

Hello !

La date de la rencontre féminine Entr’elles 2021 s’approche à grands pas et le comité d’organisation m’a proposé de faire un article sous forme d’interview. C’est une première pour moi, mais… j’aime les défis. Ça me permet d’avancer et de… vieillir moins vite. Alors, c’est sûr que j’ai eu au moins une bonne raison pour ne pas hésiter longtemps. LO

Tout d’abord, je me suis demandé comment j’allais parler de quelqu’un que je n’ai jamais rencontré ?!?

0 Comments
Partager

C’est fait !

Je crois que je vais oser le dire. Oser, parce que ça a créé tellement de polémiques qu’il me faut du courage pour le dire : je suis vaccinée. Eh oui !
Non seulement je suis vaccinée, mais j’ai également eu le fameux Covid. Ce qui ne me semblait pas trop grave au départ a quand même duré 6 mois. Six longs mois de galère, à devenir de plus en plus épuisée et « inutilisable ». C’est long.

0 Comments
Partager

On m’a dit de boire de l’eau.

Mais je sais bien que je dois en boire de l’eau, pas seulement parce que j’ai soif, mais parce qu’avec la chaleur, mon corps a tendance à trop vouloir bien faire et, du coup, il stocke. La solution, boire, boire, boire… (J’ai jamais bien compris le principe : t’as déjà trop d’eau, alors t’en rajoutes !?!)

0 Comments
Partager

La grenouille.

Je l’ai retrouvée juste posée sur un carton, même pas emballée, tout au fond d’une armoire.

C’est une pièce que j’ai peinte il y a bien longtemps : une grenouille en porcelaine pour laquelle j’avais eu le coup de foudre. Je l’avais complètement oubliée… et je sais très bien pourquoi.

0 Comments
Partager

Je mets quoi ?

Ah… c’est un peu le même cirque chaque matin. Oh pas un cirque bien compliqué… mais le dilemme d’une femme devant son armoire.

Qu’est-ce que je vais me mettre ce matin ?!?

C’est pas que j’ai pas le choix. Au contraire… j’ai trop de choix !!!

Des jours ça va tout seul. Je suis fixée avant même de me lever.

0 Comments
Partager

Un seau et une petite pelle…

voilà tout ce que j’avais pour aider mon mari à décharger une remorque pleine de broyat. Pas grand-chose aux yeux de certains, n’est-ce pas ? Et pourtant, qu’est-ce que cette situation m’a interpellée !

Je n’ai pu m’empêcher de penser à ce petit garçon avec ses cinq pains et ses deux poissons. Lui avait pensé à amener à manger. Pour lui tout seul, la quantité était intéressante mais pour tout le monde ? C’était une autre affaire…

0 Comments
Partager

13 Je veux être utile

C’est bizarre comme il y a des chansons qui parfois te rentrent dans la tête et qui te la squattent. Tu ne sais pas d’où elle vient ni quand tu l’as entendue, mais elle est là, à tourner en boucle, comme un disque rayé…

Ça m’est arrivé il n’y a pas si longtemps, à la fin de mes dix jours d’isolement d’une version « sans complications » du Covid.

0 Comments
Partager