Recherche:
Evenementielles | Articles récents
10842
paged,page-template,page-template-blog-standard,page-template-blog-standard-php,page,page-id-10842,page-child,parent-pageid-10830,paged-2,page-paged-2,edgt-core-1.0.1,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive

Articles récents

Une touche de nous pour connecter avec vous.

On m’a dit de boire de l’eau.

Mais je sais bien que je dois en boire de l’eau, pas seulement parce que j’ai soif, mais parce qu’avec la chaleur, mon corps a tendance à trop vouloir bien faire et, du coup, il stocke. La solution, boire, boire, boire… (J’ai jamais bien compris le principe : t’as déjà trop d’eau, alors t’en rajoutes !?!)

0 Comments
Partager

La grenouille.

Je l’ai retrouvée juste posée sur un carton, même pas emballée, tout au fond d’une armoire.

C’est une pièce que j’ai peinte il y a bien longtemps : une grenouille en porcelaine pour laquelle j’avais eu le coup de foudre. Je l’avais complètement oubliée… et je sais très bien pourquoi.

0 Comments
Partager

Je mets quoi ?

Ah… c’est un peu le même cirque chaque matin. Oh pas un cirque bien compliqué… mais le dilemme d’une femme devant son armoire.

Qu’est-ce que je vais me mettre ce matin ?!?

C’est pas que j’ai pas le choix. Au contraire… j’ai trop de choix !!!

Des jours ça va tout seul. Je suis fixée avant même de me lever.

0 Comments
Partager

Un seau et une petite pelle…

voilà tout ce que j’avais pour aider mon mari à décharger une remorque pleine de broyat. Pas grand-chose aux yeux de certains, n’est-ce pas ? Et pourtant, qu’est-ce que cette situation m’a interpellée !

Je n’ai pu m’empêcher de penser à ce petit garçon avec ses cinq pains et ses deux poissons. Lui avait pensé à amener à manger. Pour lui tout seul, la quantité était intéressante mais pour tout le monde ? C’était une autre affaire…

0 Comments
Partager

13 Je veux être utile

C’est bizarre comme il y a des chansons qui parfois te rentrent dans la tête et qui te la squattent. Tu ne sais pas d’où elle vient ni quand tu l’as entendue, mais elle est là, à tourner en boucle, comme un disque rayé…

Ça m’est arrivé il n’y a pas si longtemps, à la fin de mes dix jours d’isolement d’une version « sans complications » du Covid.

0 Comments
Partager